De nombreuses astuces simples et efficaces permettent de réaliser des économies avec le chauffage électrique. D’abord, il faut que votre logement soit correctement isolé. Faites des travaux d’isolation pour éviter toute fuite de chaleur ; vous en remarquerez les effets sur votre facture d’électricité. Ensuite, établissez un chronogramme d’utilisation de votre chauffage. Que ce soit avec une commande ou un autre moyen, vous devez programmer l’allumage de votre chauffage électrique aux heures qui vous correspondent le mieux. Aussi, prenez l’habitude d’entretenir vos radiateurs afin qu’ils favorisent la bonne propagation de la chaleur pendant l’hiver. Ceci permet de réaliser des économies d’énergie. Il vous faut aussi ouvrir les fenêtres afin de renouveler l’air à l’intérieur de vos murs, sans oublier d’éteindre votre chauffage.

Faire des économies avec des chauffages électriques

Rien ne tue Noël comme la réflexion sur l’étendue de vos excès. Le prix de la nourriture, des boissons et des guirlandes (sans parler des cadeaux) peut vous mettre dans l’embarras lorsque vous commencez à tenir compte des factures. À cette époque de l’année, le froid persistant nous oblige plus que jamais à compter sur notre chauffage, qui fournit une chaleur festive mais coûteuse. Bien que personne ne veuille être surnommé Ebenezer à Noël, il n’y a rien de mal à vouloir réduire ses factures de chauffage. Les fournisseurs d’énergie vous diront de baisser votre thermostat, les proches vous diront de mettre un cavalier.

1) Éliminez tous les appareils de chauffage à accumulation

Les radiateurs à accumulation ont réussi à survivre pendant bien trop longtemps. Utilisées par un nombre surprenant de foyers, ces reliques des années 1950 ne répondent pas aux attentes du chauffage électrique moderne. Les radiateurs à accumulation utilisent une énergie continue pendant la nuit pour tenter de maintenir la maison au chaud pendant la journée, l’après-midi et (soi-disant) la soirée. Ils ont tendance à s’épuiser tôt, à manquer de contrôle et à entraîner des frais élevés lorsqu’ils consomment de l’électricité pendant la journée. Pour un chauffage domestique économique, les radiateurs à accumulation sont plus un obstacle qu’un atout.

2) Envisager un meilleur tarif de l’énergie

Le revers de la médaille de l’utilisation de chauffages à accumulation avec un tarif énergétique nocturne moins cher, comme l’économie 7, est le tarif énergétique diurne exorbitant. En moyenne, un tarif Economy 7 typique demande 7p/kWh pour l’électricité de nuit. Pour une utilisation de jour, le tarif passe à 15 p/kWh, soit plus du double ! Faire bouillir les bouilloires, charger les téléphones et même allumer les lumières peut entraîner des factures coûteuses qui neutralisent les avantages du tarif de nuit moins élevé. Si vous utilisez des radiateurs à accumulation, c’est peut-être le moment de prendre une décision et d’envisager de changer de combustible.

3) Choisissez quelques radiateurs électriques

Les radiateurs électriques ont fait leur apparition ces dernières années, s’infiltrant dans le courant dominant et surprenant les non-croyants par leur conception polyvalente et efficace. Équipés de programmateurs numériques et de thermostats numériques très précis, les radiateurs électriques modernes fonctionnent à des températures exactes et à des moments précis, ce qui permet de réduire les déchets et, au final, de réaliser des économies. Ils sont dotés de différents niveaux de contrôle, certains offrant une détection de fenêtre ouverte, des capteurs de mouvement et des moniteurs de consommation d’énergie. Tous ces éléments contribuent à maintenir vos coûts mensuels à un niveau peu élevé et votre maison bien chauffée.

4) Optez pour une installation par vous-même

Que vous ayez des radiateurs de chauffage central ou des radiateurs à accumulation câblés, les déménager peut être pénible. Les appels téléphoniques coûteux, les dommages potentiels à votre intérieur et les coûts de montage continus ne sont pas l’idéal pour installer ou retirer des radiateurs. Cependant, la plupart des radiateurs électriques peuvent être installés par les particuliers, et se fixent aux murs en quelques minutes. Il suffit de trouver un emplacement approprié près d’une prise de courant, de percer quelques trous et de fixer le radiateur au mur comme une télévision, en utilisant des outils de base et un minimum de compétences en matière de bricolage. Simple, rapide et indolore, l’installation par le bricoleur est un excellent moyen d’économiser de l’argent sur votre chauffage dès le départ.

5) Programmez !

Le chauffage électrique est à son meilleur lorsqu’il fonctionne en tandem avec un horaire de chauffage. La programmation de vos radiateurs électriques vous permet de régler des températures exactes et de spécifier des temps de chauffage précis – ce qui évite tout chauffage imprudent ou inutile. La plupart des radiateurs électriques sont équipés de commandes avancées, ce qui vous permet de créer un programme hebdomadaire entièrement personnalisable, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en fonction des horaires, des habitudes et des modes de vie. En consacrant le temps nécessaire à la création d’un programme de chauffage détaillé, vous vous assurez que vos radiateurs électriques fonctionnent de manière aussi économique que possible, ce qui réduit votre facture énergétique mensuelle.

6) Choisissez un radiateur intelligent

Les radiateurs intelligents sont le summum de la conception des radiateurs électriques. Équipés d’un détecteur de mouvement, ces radiateurs détectent quand vous êtes chez vous et quand vous n’y êtes pas – créant ainsi un horaire de chauffage flexible basé sur les mouvements. Une fois installés, les radiateurs intelligents se passent de tout souci de programmation et fonctionnent pratiquement tout seuls avec un minimum d’intervention. La caractéristique la plus économique des radiateurs intelligents est leur capacité à s’allumer ou à s’éteindre en fonction des mouvements. Si vous sortez un après-midi, vos radiateurs intelligents s’en apercevront et cesseront de chauffer, ce qui réduira le gaspillage d’énergie et, au final, votre facture de chauffage !