Alors que beaucoup de gens connaissent l’isolation en natte, l’isolation par soufflage des greniers devient de plus en plus populaire chaque année. Elle présente de nombreux avantages par rapport aux nattes en fibre de verre traditionnelles et est facile à installer dans la plupart des maisons. Elle est idéale pour les vieilles maisons, car elle peut être soufflée dans les greniers et les murs sans que le propriétaire n’ait à s’inquiéter de quoi que ce soit ou que la maison ne soit endommagée.

Les types d’isolants soufflés

Lorsqu’il s’agit de l’isolation par soufflage, vous pouvez envisager plusieurs options.

L’isolation par soufflage à base de fibre de verre

L’isolation en fibre de verre isole très bien. Il est très important que vous lisiez les instructions et que vous suiviez attentivement les recommandations du fabricant. Si le produit n’est pas appliqué correctement, l’isolant sera pelucheux et peu performant. C’est ce que l’on appelle le sur-soufflage, qui se produit lorsque l’on n’utilise pas assez de matériau mais que l’on atteint la profondeur souhaitée. Les recommandations de profondeur et de densité doivent être suivies de près pour obtenir des résultats optimaux. L’isolant ne se tasse pas avec le temps et conserve donc sa valeur R complète pendant toute la durée de vie de la maison.

Des précautions doivent être prises lors de l’utilisation de l’isolant soufflé en fibre de verre car la fibre de verre présente des risques pour la santé. Utilisez l’équipement de sécurité approprié, y compris un masque et des lunettes, lors de l’installation de la fibre de verre. La fibre de verre n’est pas non plus le meilleur choix pour les zones où la température descend à 6 degrés C en dessous de zéro en hiver. Elle peut perdre jusqu’à cinquante pour cent de sa valeur R dans des températures extrêmement froides.

L’isolation à base de cellulose

L’isolation en cellulose est considérée comme respectueuse de l’environnement. Il s’agit d’un produit naturel en bois fabriqué à partir de journaux recyclés. Les additifs chimiques contiennent certaines toxines, toutefois, les risques globaux pour la santé liés à l’isolation des combles par soufflage sont beaucoup moins importants qu’avec les nattes en fibre de verre. La cellulose absorbe le son mieux que tout autre isolant, ayant la capacité de réduire le bruit jusqu’à 90 %. Elle a tendance à diminuer au cours de la vie de la maison et le propriétaire devra ajouter de l’isolation au fil du temps. L’isolation en cellulose est lourde et ne peut être installée que sur un mur R-30, ou elle peut provoquer l’affaissement des cloisons sèches.

Si vous êtes sensible à l’environnement, vous devez savoir que les encres contenues dans le journal recyclé peuvent dégager de petites quantités de formaldéhyde. Cela n’est normalement pas suffisant pour déranger une personne en bonne santé.

La laine de roche

La laine de roche est parfois appelée laine de laitier. Il s’agit d’un isolant en vrac qui est similaire à la fibre de verre. Elle est fabriquée à partir de scories de haut fourneau, une couche d’impuretés qui se forme à la surface du métal en fusion. L’utilisation de ce matériau est bonne pour l’environnement car cela permet d’éviter la surcharge des décharges.

En outre, la laine de roche convient aux zones de forme irrégulière de la maison, autour des tuyaux de plomberie et dans d’autres endroits difficiles d’accès. Elle ne se dépose pas lorsqu’elle est sèche et conserve toute sa valeur R pendant toute la durée de vie de la maison. Elle est dotée d’une excellente performance énergétique, ne brûle pas et est chimiquement inerte. Il s’agit d’un type d’isolation quelque peu nouveau, mais très prometteur.

Les avantages de l’isolation par soufflage des combles

L’isolation par soufflage est une excellente alternative à l’encombrante isolation en fibre de verre. Elle est plus performante et a une cote R plus élevée que la plupart des produits d’isolation courants. Comme il s’agit d’un matériau en vrac, il peut prendre n’importe quelle forme et il est beaucoup plus facile de l’insérer dans des espaces aux formes irrégulières.

Ce type d’isolation est moins cher que les nattes et peut être facilement installé par un propriétaire. Un comble de 300 mètres carrés coûte environ 300 euros à isoler avec l’isolant en vrac, soit environ la moitié du coût de la fibre de verre rose. Il faut compter environ six heures pour effectuer ce type de travail.

En utilisant l’isolant soufflé, vous pouvez vous attendre à économiser de 20 à 50 % sur vos frais de chauffage et de climatisation. Cet isolant peut être facilement installé sur des nattes de fibre de verre existantes pour augmenter les économies d’énergie de votre maison.

Comment installer l’isolation par soufflage

Pour installer une isolation par soufflage, vous aurez besoin de :

  • la quantité recommandée d’isolant cellulosique,
  • un souffleur de cellulose, qui peut être loué chez Leroy Merlin ou d’autres magasins de bricolage,
  • un masque,
  • des lunettes de protection,
  • une casquette pour protéger votre tête des fibres flottantes,
  • un carton de la taille de votre accès au grenier,
  • une agrafeuse,
  • un mètre à ruban,
  • un solin métallique de 25,4 cm.

Retrouvez ci-dessous les étapes pour installer l’isolation.

  • Déterminez la superficie en mètres carrés de votre grenier en multipliant la longueur par la largeur.
  • Couvrez l’accès au grenier avec le carton pour le préserver des fibres.
  • Utilisez le solin pour bloquer les appareils d’éclairage encastrés. Maintenez un espace d’au moins 8 cm entre le luminaire et le solin.
  • Installez également des solins autour des appareils générant de la chaleur, comme les conduits de cheminée.
  • Placez des règles dans plusieurs zones afin de savoir quand la profondeur optimale a été atteinte.
  • Mettez des lunettes de protection et un masque.
  • Chargez la trémie du ventilateur avec de l’isolant.
  • Gardez la trémie pleine pour obtenir les meilleurs résultats.
  • Tenez le tuyau parallèlement au sol, l’isolant tombant à une distance de 3 à 4 mètres. Commencez par le mur du fond et travaillez vers le centre. Soufflez l’isolation dans le sens des solives.
  • Travaillez à partir du coin le plus éloigné du grenier.
  • Veillez à ne pas couvrir les bouches d’aération des avant-toits.
  • Vérifiez la profondeur de l’isolation.
  • Vérifiez que vous avez utilisé le nombre de sacs recommandé.
  • Retirez le carton de l’accès.

L’ajout d’une isolation est un excellent projet d’amélioration de l’habitat qui peut créer une maison plus confortable tout en vous faisant économiser de l’argent.